Conduites addictives

Dans cette rubrique sont répertoriées différentes conduites addictives qui sont vécues ou non par surcroît aux troubles du comportement alimentaire.

L'automutilation

Fréquent, ce trouble du comportement désigne les blessures qu'une personne s'inflige à elle-même. L'automutilation se retrouve sous différentes formes : des coupures, des brûlures de cigarette, des oedèmes, des griffures, une hyperactivité, etc.

Plusieurs raisons à ce comportement : la personne se maltraite pour se punir, pour évacuer une tension devenue envahissante, pour libérer une nervosité ingérable, pour rendre concrète une souffrance et un malaise internes, pour appeler à l'aide dans le cas où les marques ne sont pas soigneusement cachées.

L'alcoolisme

L’alcoolisme est un comportement addictif que l’on peut constater en plus des TCA (Trouble du Comportement Alimentaire). Il concerne les personnes qui ont une dépendance vis-à-vis des boissons alcoolisées.

La personne a recours à l’alcool pour oublier, pour la sensation d’ivresse, pour supporter et affronter les difficultés de la vie et de la maladie.

La kleptomanie

Les kleptomanes, majoritairement des femmes, ne peuvent résister à la tentation du vol, pas forcément par besoin. Il peut s’agir d’objet sans valeur ou de nourriture. Elles sont sous le joug d’une nervosité qui ne peut s’apaiser qu’en accomplissant le vol, telle une impulsion qui ne serait pas possible de contourner.

Un fois commis, le larcin est collectionné, jeté, donné, ou caché et la personne se sent coupable de son geste.

Les T.O.C. : Troubles Obsessionnels Compulsifs

Le TOC est un trouble anxieux. Il englobe tout une série de comportements régis par des pensées obsessionnelles et dont les manifestations peuvent être des rituels de lavage (peur de la salissure, peur des microbes), de vérification (portes, lumière, voiture, etc). Il y a également le toc d’ordre (chaque chose à sa place selon un schéma bien particulier),  le toc d’amasseur (fait de collectionner un ou plusieurs types d’objets sans pouvoir s’en séparer), etc.

Les achats compulsifs

Outre l’achat abondant que l’on peut observer chez les boulimiques et les hyperphagiques, entre autres, certaines personnes ne peuvent résister au besoin d’acquérir des objets, des vêtements sans que le besoin se soit fait ressentir. Cela amène la personne dans un certain désarroi et les conséquences financières peuvent être malheureuses (découvert, interdit bancaire…).

La dépendance aux drogues

La personne souffrant de tca est fragile et l’addiction qu’elle entretient avec la nourriture ne la préserve pas d’autres dépendances, aux drogues, aux psychotropes, aux médicaments…

 

 

Mise à jour le 22 Septembre 2010

Définitions