Une famille et une belle famille peu soutenante

Cet espace est destiné à partager votre expérience personnelle dans le but de se rétablir des TCA ! Ainsi, vous pouvez apporter votre contribution au thème de discussion sur les Troubles du Comportement Alimentaire.

Modérateurs : Modérateurs, Membres actifs

Règles du forum
Merci de prendre connaissance de la Netiquette d'Enfine avant toute consultation ou utilisation.
Répondre
Eva8348
Nouvel(le) Inscrit(e)
Nouvel(le) Inscrit(e)
Messages : 3
Inscription : 29 déc. 2018, 21:50

Une famille et une belle famille peu soutenante

Message par Eva8348 » 29 déc. 2018, 22:30

Bonjour,
Aujourd’hui c’est dur. Après les fêtes qui ont été un moment compliqué comme chaque année, je me sens bien seule avec mes angoisses. Mon mari est totalement hermétique à mes TCA. Pourtant j’ai été hospitalisée à plusieurs reprises à la clinique Saint Vincent de Paul à Lyon. Pour lui tout ça, ça reste des caprices. Mes parents quand à eux ont toujours fait comme si de rien n’était et quand ils se mettaient à flipper après de grosses chutes de poids ou d’énormes prise de poids c’était juste pour m’engueuler à propos des kilos pris ou perdus.
Ma belle famille quant à elle n’en a strictement rien à faire. Ça ne les dérange absolument pas de me traiter de grosse ou de faire sans cesse des réflexions sur ma perte de poids tout en m’imposant des repas à des horaires totalement fantaisistes qui peuvent durer jusqu’à 6h consécutives. L’horreur absolue. Ils adorent manger, ils ne parlent que de nourriture, font des réunions pour organiser les repas et pendant ces réunions ils amènent de la nourriture. Ils font même un tableau excel pour savoir qui fait quoi le jour du réveillon tellement le repas est gargantuesque. Parfois il y a même plusieurs repas de Noël dans la même semaine.

C’est horrible. Heureusement j’ai pu négocier avec mon mari de n’assister qu’à celui du 24 au soir. J’ai quand même dû faire le 25 à midi avec ma mère et le 28 (hier) avec sa mère. Je trouve que j’ai déjà fait beaucoup d’efforts, ça c’est plutôt bien passé malgré l’angoisse mais voilà qu’aujourd’hui ma belle mère nous invite à un goûter crêpes que je décline prétextant du travail. 2h plus tard, mon beau père revient à la charge avec un goûter demain pour l’anniversaire de ma belle sœur (c’est le jour exact) que nous allons déjà fêter le 5 janvier avec sa mère et le 11 avec son père (ce sont ses 40 ans donc bouffe avec tableau excel😭). Je me suis violemment engueulée avec mon mari qui ne supporte plus mes angoisses avec la nourriture. Lui voudrait pouvoir assister à tous les goûters, tous les repas sans restriction. Avant il y allait sans moi mais depuis que nous avons notre fille c’est plus compliqué... soit il y va avec notre fille et j’ai l’impression d’être exclue soit il y va sans et ça soule tout le monde que je garde ma fille parce qu’ils ont envie de la voir. Je n’en peux plus. C’est un stress qui me bouffe la vie. C’est tous les week-ends. Aidez-moi, j’ai peur de sombrer à nouveau même si je m’accroche pour ma fille. Je me sens seule dans mon combat. Avez-vous des solutions? Avez vous connu des situations similaires ?
Merci.

Saku03
Petit enfinien
Petit enfinien
Messages : 11
Inscription : 22 déc. 2018, 08:45

Re: Une famille et une belle famille peu soutenante

Message par Saku03 » 01 janv. 2019, 09:08

Bonjour,

Oh comme je te comprends, moi je n'ai eu à faire que le repas de Noel du côté de ma mère et je ferai celui du côté de mon père que le week end prochain, donc c'est plus espacé; mais ça me prend quand même la tête! (il y a des bons côtés à vivre seule, pas de belles familles donc double repas!)

Sans juger, je ne trouve pas ça très sympa qu'ils ne prennent pas en compte tes goûts, tes envies ou tes craintes.
Est ce que tu ne peux pas évincer quelques plats? est ce que tu ne veux pas préparer toi aussi des petites choses comme ça tu serai sûre de manger quelque chose qui te plaît et ne te fais pas culpabiliser ou autre?

Quelle âge à ta fille? Tu ne pourrai pas aller jouer avec les enfants pendant qu'ils organisent tout ça? Voir même t'occuper d'eux quand les repas durent trop longtemps?
Tu sais pour les goûters, dis toi que c'est peut être mieux qu'un repas! Enfin c'est mon avis! Tu prends une ou 2 crêpes (c'est assez léger et équilibré); tu n'es pas obligée de les tartiner de pâte à tartiner ou autre! tu prends bien le temps de manger comme ça les gens te voient toujours avec quelque chose dans l'assiette. Si il y a du gâteau, tu en prends une petite part et tu te fais plaisir (je suis sûre que ça fera aussi plaisir à ton mari, ta famille et ta fille )
Tu mangeras un peu moins au repas d'avant ou au dîner! Fais toi un petit peu plaisir! Prépares un cheese-cake, un clafouti, une tarte aux pommes; c'est relativement léger et tu pourra profiter et partager avec eux!

Ca fait des années que je souffre de TCA; j'ai eu des périodes +/- difficiles; là, ça va beaucoup mieux mais tous ces repas de famille, souvent plus copieux que la normale sont bien prises de tête, d'angoisse... je te comprends complètement et je t'encourage vivement.

Pour la famille, je ne connais pas la tienne; et j'ai dû vivre moi aussi, beaucoup de critiques, reproches, incompréhensions... Maintenant, ils y font moins attention ou en tout cas, j'ai moins de remarques mais dis toi, que ce ne doit pas être facile pour eux non plus.
Mes parents et ma soeur se sont souvent sentis impuissants et tristes de ne rien pouvoir faire pour moi. C'est difficile pour des gens qui ne sont pas malades de comprendre à quel point la nourriture et les repas peuvent nous angoisser. Pour eux, c'est partage, gourmandise, fêtes... et pour nous, peur, angoisse, stress,calculs, calories, lipides, sucre; perte de contrôle, devoir faire bonne figure...

Les fêtes sont bientôt finies et tes anniversaires... aussi (je sais après il y a galette des rois, chandeleur...) mais dis toi que tu as déjà passé le plus dur! Si tu fais ou as à faire des "écarts", affrontent les (on est plus fortes que la maladie) et équilibre aux autres repas si tu te sens mal. Profites du moment présent et même si tu dis ta famille et belle famille peu soutenante; au moins, tu les as! tu n'es pas seule!

Bon courage

Eva8348
Nouvel(le) Inscrit(e)
Nouvel(le) Inscrit(e)
Messages : 3
Inscription : 29 déc. 2018, 21:50

Re: Une famille et une belle famille peu soutenante

Message par Eva8348 » 01 janv. 2019, 09:54

Merci beaucoup saku03, ta réponse m’apporte beaucoup de réconfort et m’ouvre les yeux sur le fait que je suis encore sûrement trop dure avec moi même car m'autoriser une part de gâteau si petite soit-elle, me met encore dans un état de stresse pas possible. C’est aussi une bonne idée d’apporter quelque chose que je puisse manger sans culpabiliser 😊. Je n’y avais jamais pensé en me focalisant sur le fait qu’il y avait déjà tellement que c’était pas la peine d’en rajouter.

Tu as raison ce n’est pas très sympa de leur part, je commence à en prendre conscience petit à petit avec mon psychiatre et le fait que tu ais aussi remarqué me conforte dans l’idée qu’il faut peut-être que je prenne un peu mes distances avec ce côté ci de la belle famille. Car être entourée c’est bien mais avec des personnes bienveillantes c’est mieux!

Merci ça m’a fait du bien de te lire. C’est vrai que nos proches se sentent impuissants, et j’espère qu’avec le temps j’aurais également moins de remarques et que Mes parents arrêteront de me scruter des pieds à la tête dès qu’ils me voient pour savoir si mon poids leur convient 🙄.
Bonne Année 2019, merci pour ta bienveillance, j’espère Cette année t’apportera ce que tu désires et comme pour nous toutes, une bonne santé.

Aimy28
Nouvel(le) Inscrit(e)
Nouvel(le) Inscrit(e)
Messages : 1
Inscription : 05 déc. 2018, 01:17

Re: Une famille et une belle famille peu soutenante

Message par Aimy28 » 01 janv. 2019, 20:26

Bonjour, moi j'ai 14ans et j'ai décidé de sortir de l'anorexie depuis le 1er décembre mais ce n'est pas facile car ma mère qui elle est la depuis le début mais qui n'en peu plus car nous aussi on n'a beaucoup de problème familiaux et autres et elle n'arrive pas a tout géré alors elle pète des crises et ne me comprends pas mais ma soeur (heureusement) est venu pour les fêtes elle est étudiante à Bordeaux et nous nous vivons en Guadeloupe, donc elle est venu le 24 décembre et a réussi a un peu me faire sortir de l'anorexie mais c'est si compliqué, pour Noël tout c'est bien passé mais le nouvel an n'a pas été comme je le souhaitais. On a beaucoup de stress aussi parce que demain je dois aller faire des analyses sanguines pour aller chez le médecin pour qu'il me dise que soit je vais a l'hôpital soit je peux aller voir ma nutritionniste pour qu'on commence un traitement,mais le problème es que ces je maigris de plus en plus et ces ma dernière chance chez le médecin, et ma soeur va tout faire pour m'envoyer au centre Jean Abadi a bordeaux car en Guadeloupe il n'y a vraiment aucun hôpital spécialiser pour ça. On stress énormément et on me met beaucoup la pression. Aidez moi s'il vous plait,merci.

Saku03
Petit enfinien
Petit enfinien
Messages : 11
Inscription : 22 déc. 2018, 08:45

Re: Une famille et une belle famille peu soutenante

Message par Saku03 » 04 janv. 2019, 08:35

Bonjour les filles;

D'abord Eva, je suis contente si mon message t'a fait du bien! Par contre, je n'aime pas bien l'expression que tu dis "je suis encore trop dure avec moi même". Non, ce n'est pas toi; ne culpabilise pas! Dis toi plutôt que la maladie est encore trop présente. Toi, Eva, tu es venue sur le site, tu as raconté tes angoisses, tu as envie de t'en sortir! Tu n'es fautive de rien; c'est elle la coupable. Fais toi confiance, essaie de penser à toi, toi seule et je suis sûre que tu arriveras à te faire plaisir et avancer, et montrer à l'anorexie, aux autres (mari, belle famille...) que tu as de la volonté et que tu peux t'en sortir.
Ca ne se fera pas en un jour, et l'année prochaine, tu ne pourras peut être pas encore, aller manger chez tout le monde pendant les fêtes+ les goûters que vous faites pour les anniversaires... mais je suis sûre que tu en profitera plus sans culpabiliser et te poser 10001 questions.
Courage!!

Aimy28; je ne sais pas si tu as eu les résultats pour ton hospitalisation. En tout cas, si les médecins ont décidé de t'hospitaliser, dis toi que c'est pour ta santé et peut être même ta survie.
J'ai été hospitalisée 3fois, ça n'a pas toujours été simple mais c'est pour la "bonne cause".Je sais que c'est TRES difficile mais dis toi que c'est pour ton futur. Pour que tu sois en forme après, que tu puisses ré apprécier la vie, grandir et avoir un bel avenir sans trop de complications que peuvent avoir la maladie. Ne t'inquiètes pas, les médecins ne vont pas te faire prendre 5kilos par semaine, je ne connais pas le centre Jean Abadi mais si c'est un centre spécialisé tu as de la chance. Tu y trouvera surement une diététicienne ou nutritionniste qui t'aideront et te feront des menus adaptés Alors, oui, au début, on peut prendre vite du poids, mais c'est parce que ton corps et tes organes étaient trop en manque; mais ne t'inquiètes pas, avec le temps tu prendras plus calmement et ce poids s'harmonisera sur ton corps Tu vas gagner aussi de la bonne humeur, la joie de vivre, le plaisir, l'appétit et revoir ta maman et ta soeur heureuses de passer du bon temps avec toi, et heureuses de te voir aller mieux.
Sois confiante en l'avenir, prends soin de toi et ne désespère pas; s'il te plaît! La route est longue mais plus la guérison est prise rapidement et plus son chemin sera courte et sa réussite perdurera!!
Bon courage!!

Eva8348
Nouvel(le) Inscrit(e)
Nouvel(le) Inscrit(e)
Messages : 3
Inscription : 29 déc. 2018, 21:50

Re: Une famille et une belle famille peu soutenante

Message par Eva8348 » 04 janv. 2019, 11:35

Encore merci Saku03, je suis tellement peu soutenue par mon entourage qui fait tout le temps comme si c’était Un choix de ma part d’être anorexique/boulimique que j’en oublie presque que je suis malade et que je n’y suis pour rien!! C’est grave. Merci pour la piqûre de rappel 😊

Aimy28, c’est très difficile ce que tu traverses, surtout à ton âge où on a encore énormément besoin de ses parents. J’ai le sentiment que tu es en bonne voie car déjà tu as conscience de ton anorexie, ce qui loin d’être le cas de tout le monde, et tu manifestes l’envie d’en sortir ce qui est primordial pour cette maladie.
Si j’ai un conseil à te donner pour la suite, quel que soit le résultat de la prise de sang, c’est : ne te laisse pas envahir par les angoisses de tes proches et n’essaye pas de les protéger de ta maladie. Dans l’histoire, c’est toi l’enfant et il faut absolument que tu te détaches le plus possible de la pression qui est mise sur tes épaules. Tu n’est absolument pas responsable de ce qui t’arrive.
Dans un contexte aussi difficile que celui que tu décris, une hospitalisation à Bordeaux me semble être une bonne solution. Tu seras protégée et dans de meilleurs conditions pour vaincre la maladie. Ce n’est que mon avis mais si ta sœur est sur Bordeaux, qu’il y a un centre spécialisé là bas et qu’elle te soutient, ce sera plus favorable à ton rétablissement que si tu restes en Guadeloupe dans un environnement stressant avec une maman dans une situation compliquée qui n’arrive pas à te soutenir et te comprendre.
J’espère que tu vas trouver un moyen de te soigner qui te conviendra, un moyen dans lequel tu te sentes soutenue et qui te permette d’avancer. Courage le chemin est long mais ça vaut le coup!

Saku03
Petit enfinien
Petit enfinien
Messages : 11
Inscription : 22 déc. 2018, 08:45

Re: Une famille et une belle famille peu soutenante

Message par Saku03 » 10 janv. 2019, 07:33

Bonjour Eva8348, Bonjour Amy

Comment allez vous?
J'espère bien, hospitalisation ou pas pour toi Amy et invitations à la galette des rois peut être pour toi Eva?
Je voulais juste faire un petit coucou et vous envoyer quelques mots de soutien et d'encouragements!

Soyons Forte les filles et sachez que vous n'êtes pas seule et que rien n'est figé dans le marbre!
Tout évolue.

"Pour pouvoir contempler un arc en ciel, il faut d'abord endurer la pluie": proverbe chinois :fairy:

Eva8348
Nouvel(le) Inscrit(e)
Nouvel(le) Inscrit(e)
Messages : 3
Inscription : 29 déc. 2018, 21:50

Re: Une famille et une belle famille peu soutenante

Message par Eva8348 » 10 janv. 2019, 08:31

😍 Saku03 😍
Merci pour tes encouragements, ton soutien et ce très beau proverbe que vais garder en tête.
comment vas tu?
Cette discussion m’a fait le plus grand bien, j’ai retrouvé mes appuis après cette période compliquée. Et bien vu pour l’invitation à la galette 😂! J’ai été franche et j’ai dit que je ne pouvais pas venir parce que ça m’angoissait trop et pour une fois mon mari m’a soutenue ❤️
Peut-être que je ne parle pas assez de ce que je ressens à mes proches, c’est peut-être ce qui fait qu’ils ne voient pas ma détresse et traitent le problème avec légèreté.
Quand à toi Amy n’hésite pas à donner des nouvelles, j’espère que ça va...

Je vous embrasse, on va y arriver! J’ai plus que jamais espoir.
Je vous envoie plein de bonnes ondes, en espérant avoir de vos nouvelles 🌈

Daphnée
Nouvel(le) Inscrit(e)
Nouvel(le) Inscrit(e)
Messages : 3
Inscription : 10 janv. 2019, 15:12

Re: Une famille et une belle famille peu soutenante

Message par Daphnée » 11 janv. 2019, 14:40

Bonjour à tous,
J’ai des TCA depuis 3 ans et je sais à quel point les repas de famille sont compliqués à gérer.
Pendant un temps je n’y allais jamais car je ne me sentais pas capable de les gérer.
Ensuite j’ y allais mais souvent je sentais le besoin de partir au bout d’une heure. En réalité je partais juste avant que le repas ne soit servit (chez moi l’apperitf dure longtemps ^^).
L’année dernière à Noël se fut le premier repas depuis longtemps ou je suis resté toute la soirée.
Je n’ai mangé que ce que j’avais envie et tant pis si je ne faisais pas « honneur » au repas.
Peu à peu je m’efforce de rester sans forcément toujours manger comme les autres mais je me dit que l’important c’est ma présence.

Une vraie famille devrait comprendre que l’important dans ces repas ce n’est pas ce que l’on mange mais c’est d’être ensemble.

En réalité : ma famille ne comprend pas et ne s’intéresse pas à mes TCA , je me sens seule et je pense que d’être là ou pas, ils ne verraient pas la différence. Mais sans doute que je regretterai un jour si je ne me rendais pas à ces dîners...alors j’y vais

Tous ça pour dire que je pense qu’il ne faut pas trop en demander aux autres s’ils ne parviennent pas à nous comprendre ou à se mettre à notre place mais il ne faut pas non plus s’oublier. On n’a nos difficultés et on fait avec,c’est aussi aux autres de les accepter car ça fait partie de nous.

Je vous souhaite à tous bon courage !

Répondre