Ca recommence...

Cet espace est destiné à partager votre expérience personnelle dans le but de se rétablir des TCA ! Ainsi, vous pouvez apporter votre contribution au thème de discussion sur les Troubles du Comportement Alimentaire.

Modérateurs : Modérateurs, Membres actifs

Règles du forum
Merci de prendre connaissance de la Netiquette d'Enfine avant toute consultation ou utilisation.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Oo_liloo_oO
Nouvel(le) Inscrit(e)
Nouvel(le) Inscrit(e)
Messages : 1
Inscription : 24 nov. 2019, 23:02

Ca recommence...

Message par Oo_liloo_oO » 25 nov. 2019, 00:31

Bonjour tout le monde...

Plus de 2heures que je suis devant cette page a essayer de trouver les mots.. je suis totalement lessivée.. je ne sais pas comment commencer... tout expliquer en détail prendrais un temps infini et comment faire un condenser d'une vie en quelques paragraphe ?

D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours eu des troubles alimentaire et les periodes de ma vie ont été plus souvent régie par des privation de nourriture que des orgies de bouffe au point de m'en faire vomir ...Je n'ai jamais vraiment été ronde, depuis l'enfance j'ai la hantise de ces exces de kilos, d'autant plus que j'ai beaucoup souffert de moqueries des autres enfants à cause de l'obésité de ma mère... Très jeune je m'étais réfugiee dans le sport de haut niveau où justement ce contrôle de poids était très important pour les compétitions.. ça m'arrangeait et personne n'a vraiment fait gaffe a ma maigreur importante de l'époque, c'était limite normal en fait...au yeux des autres j'étais une sportive, je m'entraînais beaucoup, je préparais une compét.. j'avais toujours une bonne excuse et j'ai toujours su être à la limite.. celle qui interpelle mais pas assez non plus pour mettre le doigt sur le fond du problème et envisager de se tourner vers des docs ou des psy..

Les annees ont passées, je suis devenue adulte, j'ai quitter mon cocon familiale, suis devenue autonome avec un boulot et un chez moi et pour éviter les éventuelles inquiétudes de mon entourage j'ai carrément changer de pays sans état d'âme lorsque l'occasion s'est présentée.. il est plus facile de fuir l'évidence que d'affronter ses démons... je travaille beaucoup, je n'ai pas vraiment d'amis, je suis solitaire et effacée et cacher sa minceur à ses amis d'enfance ou ses parents via webcam il n y a rien de plus simple...

Il y a 5 ans j'ai rencontrer l'amour de ma vie.. et lui, il était loin d'être idiot !! Dès la première semaine de notre relation il s'est rendue compte de "mon bagage".. il m'a mise fasses a moi-même, face a mes problèmes et ça sans ménagements.. ça a été dur.. très dur.. mais il y avait enfin quelqu'un pour me tenir tête et quelqu'un d'assez patient pour m'écouter vraiment ... d'un 38 kilos, on avait réussi à me faire remonter à un 55kilos avec repas équilibrer, sport contrôler.. joie de vivre et épanouissement...

Aujourd'hui j'ai 37ans.. je pourrais dire que ma vie est parfaite entre mon chéri et un boulot que j'adore mais voilà.. je me suis blessée à la colonne l'année dernière en faisant du sport et depuis je souffre chroniquement du dos... a tel point que j'en ai été obliger d'arrêter le cardio, d'arrêter la muscu et même d'arrêter le yoga... j'avais le contrôle et là j'ai tout perdu . Ca m'a remonter ces éternelles angoisses, cette psychose obsessionnel du bourrelet ... et depuis quelques semaines je me rend compte que je glisse..je développe plein de toc de "contrôle obsessionnel ".. je recommence à sauter des repas .. je prétend la fatigue lié au début de l'hiver, à trop de travail... lorsque je mange, je reprend ces fichus rituels du : je traine à table à mastiquer pendant des heures le même minuscule bout de nourriture, je me gave d'eau pour me remplir l'estomac, j'ai arrêter le pain et les aliments gras ... depuis peu j'en suis rendu a un pseudo repas par jour et là j'ai encore franchie une étape.. celle de me faire vomir...
L'homme ne s'est pas encore rendu compte de quelques choses.. ou du moins je ne crois pas .. je ne veux pas lui reinfliger ça, il ne mérite pas de subir mon mal-être, il m a tellement donner... et puis ce n'est pas le moment..il est tellement préoccupé par la création de sa boite...

Je ne sais plus quoi faire en fait... je me rend compte que ça ne va pas mais c'est comme si j'étais spectatrice, je n'arrive pas à réagir.. je ne sais même pas pourquoi je me suis inscrite sur ce forum ni si s'est une bonne idée.. je ne sais plus ce que je veux.. je me sens si fade , si vide et si honteuse...

Répondre