anorexie mentale et force de travail intellectuel

Cet espace est destiné à partager votre expérience personnelle dans le but de se rétablir des TCA ! Ainsi, vous pouvez apporter votre contribution au thème de discussion sur les Troubles du Comportement Alimentaire.

Modérateurs : Modérateurs, Membres actifs

Règles du forum
Merci de prendre connaissance de la Netiquette d'Enfine avant toute consultation ou utilisation.
Répondre
PL93
Nouvel(le) Inscrit(e)
Nouvel(le) Inscrit(e)
Messages : 2
Inscription : 06 janv. 2020, 18:26

anorexie mentale et force de travail intellectuel

Message par PL93 » 06 janv. 2020, 18:33

Bonjour,

C'est la 3e fois que je fais une rechute d'anorexie mentale. Je lutte pour poursuivre mes activités, mon travail. Mon cerveau est mon intellect est très puissant car j'arrive à me dépasser, si faible que je suis.
Je n'arrive pas être seule, ce sentiment me pèse, me fait paniquer.
Je ne sais plus quoi faire pour apprendre à m'estimer à nouveau.
Merci pour vos conseils.

PlumeNacre
Petit enfinien
Petit enfinien
Messages : 12
Inscription : 07 janv. 2020, 19:21

Re: anorexie mentale et force de travail intellectuel

Message par PlumeNacre » 07 janv. 2020, 19:27

Coucou

je ne sais pas si je pourrai t'aider, mais un jour, lorsque j'étais vraiment mal ma mère m'a dis ça:
le soleil finit toujours par se lever

dis comme ca je ne comprenais pas, mais avec le recul tout s'éclaire, un jour la vie sera 1% plus simple, mais c'est déjà simple, puis la semaine d’après 10% plus simple etc... Parce que le soleil se leve chaque matin, il faut persévérer, il faut continuer à croire en soi, même si c'est difficile, envers et contre toute envie de régresser, il faut continuer, meme si c'est dur. Tout finit par s'arranger. Je sais que dis comme ça c'est bête, parce que moi-même je n'y crois pas entièrement, mais je pense que ça vaut le coup d'essayer

xoxo

Plume Nacré

Marie1921
Petit enfinien
Petit enfinien
Messages : 16
Inscription : 22 déc. 2019, 00:47

Re: anorexie mentale et force de travail intellectuel

Message par Marie1921 » 08 janv. 2020, 03:04

Ton message est très touchant. La première chose que je te dirais, c'est que si c'est une troisième rechute, c'est également trois reprises où tu as entrepris le parcours très souffrant vers la guérison. C'est une preuve que tu as en toi beaucoup de force et de résilience pour te sortir du trouble alimentaire.

Regagner de l'estime personnelle est le cheminement d'une vie. Moi ce qui m'aide, c'est de faire des petits pas graduellement. En m'accordant du temps pour faire des activités/passions pour lesquelles j'ai de l'intérêt, je retire toujours une certaine valorisation. Accepter de se livrer à des activités, même quand tout n'est pas parfait, et même au contraire, trouver toute la beauté de l'imperfection.

pour ma part, ayant également souffert du même trouble que toi, une chose que j'ai compris, c'est que l'approche cognitivo-comportementale était celle qui me convenait le plus. En m'exposant progressivement (à très petites doses en étant consciente de comment je me sens) à ce qui me fait peur.

Si le fait d'être seule te rend anxieuse, l'éviter à tout prix ne baissera jamais le sentiment d'anxiété par rapport à ces moments. La peur prend plus d'ampleur quand on évite certaines situations. L'idée est d'y aller par des petites durées progressives, de parler à quelqu'un de confiance ou d'écrire comment tu te sens. Puis, progressivement, tu reprogramme ton cerveau. Quand tu vois que ce tu anticipais n'est pas arrivé ou que le pire ne s'est pas produit, la peur prend de moins en moins de place.

Si ton intellect est très fort et qu'il a contribué à faire progresser la maladie, ces pensées peuvent être redirigées de façon positive pour sortir du trouble. Quelles sont les stratégies qui t'ont aidées les deux ou trois premières fois où tu as entrepris un traitement ? Qu'est-ce-que tu peux faire de différent cette fois-ci.


Un autre truc qui m'a aidé a été de me trouver un allié dans toutes les sphères de ma vie. Sans dire qu'il faut parler de notre trouble à tout le monde et s'étiquetter comme tel, parler à une personne de confiance dans notre famille, nos amis, nos collègues de travail ou autres étudiants à l'école peut être un facteur de motivation dans la guérison. Moi j'avais même trouver quelqu'un au gym qui m'aidait à mettre des limites dans mes entraînements ou qui prenait simplement de mes nouvelles pour m'épauler.

Je te laisse sur une petite réflexion qui m'a beaucoup aidée:

Les Deux Loups
« Un soir, un vieil indien Cherokee raconte à son petit-fils l’histoire de la bataille intérieure qui existe chez les gens et lui dit :
Mon fils, il y a une bataille entre deux loups à l’intérieur de nous tous.
L’un est le Mal : C’est la colère, l’envie, la jalousie, la tristesse, le regret, l’avidité, l’arrogance, la honte, le rejet, l’infériorité, le mensonge, la fierté, la supériorité, et l’égo.
L’autre est le Bien : C’est la joie, la paix, l’amour, l’espoir, la sérénité, l’humilité, la gentillesse, la bienveillance, l’empathie, la générosité, la vérité, la compassion et la foi. »
Le petit fils songea à cette histoire pendant un instant et demanda à son grand-père :
Lequel des deux loups gagne ?
Le vieux Cherokee répondit simplement : Celui que tu nourris. »

Cet exemple m'a beaucoup aidé car il me fait penser à la peur et l'anxiété. Si je nourris cette peur, elle gagne en force et le reste devient très faible. Mais si je fais le processus inverse, si je nourris mon désir de vivre, d'avoir des enfants et de me sortir de la maladie, pas à pas, ce "loup" devient plus fort.

J'espère que cela t'aidera. Tu as beaucoup de courage, ne l'oublie jamais.

Marie-Anne

PL93
Nouvel(le) Inscrit(e)
Nouvel(le) Inscrit(e)
Messages : 2
Inscription : 06 janv. 2020, 18:26

Re: anorexie mentale et force de travail intellectuel

Message par PL93 » 08 janv. 2020, 20:35

Bonjour, merci pour vos conseils !
Mon mental de travail est très puissant, je me surpasse et dépasse ce que je peux faire avec un corps si faible.
Je n'arrive pas à manger tant ma force de reprise d'engagement dans mes activités est forte...

Répondre