Athlète bikini - TCA's

Cet espace est destiné à partager votre expérience personnelle dans le but de se rétablir des TCA ! Ainsi, vous pouvez apporter votre contribution au thème de discussion sur les Troubles du Comportement Alimentaire.

Modérateurs : Modérateurs, Membres actifs

Règles du forum
Merci de prendre connaissance de la Netiquette d'Enfine avant toute consultation ou utilisation.
Répondre
laféemo
Nouvel(le) Inscrit(e)
Nouvel(le) Inscrit(e)
Messages : 1
Inscription : 20 févr. 2020, 16:00

Athlète bikini - TCA's

Message par laféemo » 20 févr. 2020, 16:23

Bonjour à toutes :D

J'ai eu 25 ans et c'est la toute première fois que je m'inscris sur un forum. Je voulais à la fois parler de mon vécu, alerter, et apporter de l'aide.
Comme l'indique le titre, je suis athlète bikini. Je dois donc sécher (perdre du poids oui, mais rester dessinée donc favoriser la perte de gras et non de muscles). Je ne prends pas de "produits". J'ai ma diet, adaptée à mes goûts, besoin, métabolisme. Elle consiste donc à manger des produits sains mais riches en protéines, bonnes graisses, mais diminuer les glucides fortement. S'entraîner et augmenter le cardio pour relancer le métabolisme qui s'habitue vite à tout. Et étant addict au chocolat, avant ces sèches, je pouvais en apprécier 2, une tablette, être rassasiée. Sans sensation de "besoin" ni de manque. Bref. En octobre 2019, je suis donc passée en 3 mois de [...] kilos à [...] kgs. Depuis, j'étais montée, après de nombreux excès, à [...] maximum, mon nouveau "poids de forme" comme on l'appelle. Le problème, c'est qu'à m'être vue très maigre, sèche, le résultat de beaucoup de travail, je ne supportais pas le moindre kilo pris même en sachant pertinemment que ce n'est pas tenable à l'année. Au mieux, je tiens un très bon rythme alimentaire et sportif à [...] kilos. Durant ma prépa, j'avais découvert le "macher-recracher", qui m'avait permise de continuer de perdre du poids tout en "mangeant" des quantités de chocolats...que je n'avalais donc pas. Je remplissais des pots etc entiers tous les soirs. Clairement, je "jetais" mon argent à la poubelle. Donc après la prépa, j'ai développé des TCA plus sérieux, la boulimie vomitive quasi tous les jours pendant tout le mois de novembre qui a suivi. En décembre, j'arrivais à remonter la pente, adapter mon alimentation et me faire plaisir sans culpabiliser en sachant que la sèche allait arriver. Déjà là, je voulais me faire aider, j'en parlais sur les réseaux, car je suis très psycho, introspection, je me rends compte des choses et je souhaitais en parler ouvertement pour alerter des dangers des compétitions bikini ou donner de la motivation à en parler. Et ça a fonctionné.

Je me prépare pour 2 compétitions depuis début janvier, qui ont lieu en mars et avril. Je suis vite descendue à [...] kilos, trop vite, car c'était le poids que j'avais atteins à 4 semaines de celle en octobre. C'est ce qui me rassure car je viens de remonter à [...] kilos, heureusement rattrapables en 5 et 8 semaines des prochaines dates, mais mon niveau de culpabilité, mal-être, est au plus haut. Je me suis blessée au dos fin janvier, j'ai une discopathie dégénérative mais avec le stress, mon anniversaire, mon rythme, il n'a pas tenu. 15 jours d'arrêt maladie. Anti-inflammatoires et anti-douleurs qui n'ont pas fonctionné à pars me déprimer, me stresser, me fatiguer, me bousiller le cerveau. A la suite de ça, on m'a changé mes anti-douleurs, tout allait mieux. Je tenais ma diet. Mais j'ai eu une petite gastro, et les médicaments m'ont gonflée. Alors je me voyais de nouveau à plus de [...] kg, c'était psychologique oui mais terrible pour moi. Le stress n'a rien arrangé. J'ai donc recommencé les crises de b.v, car j'avais terriblement envie de sucre, sans faim. Puis hyperphagie. 6 gauffres et Nutella en 30min. La veille, 2x pain et Nutella, une boite de 11 Kinder Maxi. Depuis, je sais que je vais tenir ma diet, mais reprendre le mâcher-cracher pour pouvoir "cheater" sans continuer de grossir, ni avoir à vomir. En gros, je vais redevenir "bien" et continuer ma progression physique, mettre 2 TCA de côté mais comment, avec un autre.

J'ai pris rdv chez une hypnothérapeute ce samedi pour réussir à me délaisser du stress de l'exigence que j'aie face à mon corps, mon rapport à l'alimentation et au sucre.

Il existe des aides adaptées à toutes mais il faut commencer par accepter le fait qu'on a un véritable problème. Je ne vais pas arrêter le mâcher-recracher sans aide vu que cette mauvaise habitude n'est pas normale, saine, mais en évite d'autres. Et après les compétitions, il faudra également que j'apprenne à accepter mon corps en dehors des objectifs extrêmes, en santé, mais éviter le retour de crises.

J'aimerais pouvoir parler de mon vécu, partager mon ressenti face à l'aide que je vais recevoir etc. Si quelqu'un me lit...

caro85
Petit enfinien
Petit enfinien
Messages : 8
Inscription : 04 sept. 2018, 10:39

Re: Athlète bikini - TCA's

Message par caro85 » 27 févr. 2020, 16:48

Oui je te comprend. ça doit être très dur pour toi vu que tu as clairement des objectifs liés à ton boulot. Je pense pas qu'on puisse avoir une telle activité sans TCA. En as tu parlé à d'autres athlètes bikini? ça doit être répandu comme problème.

Répondre