contrat poids et séparation

Espace d'échanges et d'entraide destiné à la famille, aux amis et aux proches de personnes souffrant de Troubles du Comportement Alimentaire (anorexie, boulimie).

Modérateurs : Modérateurs, Membres actifs

Règles du forum
Merci de prendre connaissance de la Netiquette d'Enfine avant toute consultation ou utilisation.
Répondre
Luma
Nouvel(le) Inscrit(e)
Nouvel(le) Inscrit(e)
Messages : 2
Inscription : 26 janv. 2013, 20:50

contrat poids et séparation

Message par Luma » 26 janv. 2013, 21:11

Bonjour,
Ma fille de 11 ans est hospitalisée depuis un mois.Elle souffre d'une anorexie mentale . Elles est sondée car elle ne mange et ne boit absolument rien.Les pédo-psychiatres vont mettre en place un contrat-poids , qui va nous séparer de notre fille pour une durée indéterminée.Aucun contact. Est-ce qu'il n'y a vraiment pas d'autres solutions? Margaux est si jeune , elle refuse ce contrat, elle a extrêmement peur de ne plus me voir...Et moi , je ne peux pas supporter qu'elle se sente abandonnée.Aidez-moi.Est-ce que vous avez vécu aussi cela?

myriam_31
Petit enfinien
Petit enfinien
Messages : 6
Inscription : 09 oct. 2013, 22:01

Re: contrat poids et séparation

Message par myriam_31 » 15 oct. 2013, 14:54

Bonjour, ce que tu as subi, je suis en train de le vivre actuellement, ma fille de 13 ans est a l' hôpital depuis 1 semaine, elle a une sonde la nuit et bientot nous allons être séparées, comment se préparer à cette séparation? Combien de temps ca a duré la séparation avec ta fille, est ce qu' elle s' en est sortie? Comment va t'elle maintenant? Merci de me donner un peu d' espoir car j' ai peur de l' avenir.

Oiseau-de-Pluie
Nouvel(le) Inscrit(e)
Nouvel(le) Inscrit(e)
Messages : 3
Inscription : 02 août 2013, 17:52

Re: contrat poids et séparation

Message par Oiseau-de-Pluie » 15 oct. 2013, 20:22

Bonjour,

Hélas, on ne peut absolument rien faire contre cette torture qu'est la chambre d'isolement, car les psychiatres ont le pouvoir... Moi, je ne suis pas anorexique, mais dépressive et j'ai aussi vécu le pire traumatisme de ma vie en hôpital psychiatrique. Je viens d'avoir 19 ans et je connais la psychiatrie depuis l'âge de 13 ans, cela n'a fait que m'enfoncer, m'enfoncer et m'enfoncer encore et encore.
Mais je suis suivie à la Maison de Solenn depuis quelques temps, et cet endroit est très bien (surtout qu'ils sont spécialisés dans l'anorexie mentale !)
Là-bas, l'isolement y a été complètement banni, il y a plein d'activités, le lieu ne ressemble pas du tout à un hôpital. Ils aident les adolescents. Ta fille a 11 ans, ils prennent les jeunes à partir de 11 ans. Si tu n'habites pas trop loin, tu devrais demander à ce qu'elle soit suivie là-bas.
Sinon, à l'image de la Maison de Solenn, il y a peut-être une autre "Maison des Adolescents" dans ton département ?
Ou au pire, essaie plutôt de voir avec une clinique.
Mais fuis les hôpitaux psychiatriques, je suis désolée de te le dire mais je ne vais pas te mentir, ta fille en ressortirait encore plus traumatisée et son état pourrait empirer.
Bon courage.

snoupette37
Enfinien avancé
Enfinien avancé
Messages : 208
Inscription : 30 juil. 2010, 00:00
Localisation : TOURAINE

Re: contrat poids et séparation

Message par snoupette37 » 17 oct. 2013, 07:10

La séparation est un évènement douloureux, mais à 11 ans, c'est tout bonnement inhumain !
La France est très en retard sur le traitement de l'anorexie. J'avais essayé de lire un peu ce qui se faisait dans d'autres pays et il s'avère qu'aux Etats-Unis et en Angleterre, ils ne pratiquent plus le contrat de poids chez les très jeunes filles. Au contraire, les médecins font participer les familles à la thérapie, en organisant même des repas communs au sein de l'hôpital.

Tu es de la région sud, Myriam ? Peut-être y a-t-il un autre endroit pour ta fille.... Le centre Abadie sur Bordeaux ? Je connais une jeune qui s'est fait hospitaliser sur St Raphaël ou Fréjus , il me semble qu'elle en était assez satisfaite. Bien sûr, ce ne sera jamais parfait et tout dépend aussi du degré d'implication de la jeune fille dans sa guérison.

Répondre