Parents qui refusent de s'impliquer

Espace d'échanges et d'entraide destiné à la famille, aux amis et aux proches de personnes souffrant de Troubles du Comportement Alimentaire (anorexie, boulimie).

Modérateurs : Modérateurs, Membres actifs

Règles du forum
Merci de prendre connaissance de la Netiquette d'Enfine avant toute consultation ou utilisation.
Répondre
march2013
Nouvel(le) Inscrit(e)
Nouvel(le) Inscrit(e)
Messages : 3
Inscription : 01 mars 2013, 14:48

Parents qui refusent de s'impliquer

Message par march2013 » 01 mars 2013, 15:10

Bonjour,

je ne suis pas un parent d'une personne souffrant d'anorexie mais une amie.

Mon amie, ne s'en sort pas. Elle est majeure, hospitalisée de son plein gré depuis plusieurs semaines. Ses parents refusent de l'aider. Je sais que ça doit paraître inconcevable pour des parents qui font la démarche de s'inscrire et de participer à ce forum.

Mais voilà, sa mère la soutient un peu, mais refuse la thérapie familiale, je ne sais pas pourquoi. Son père la soutient à distance, mais trouve toujours des prétextes pour ne jamais venir la voir, et invoque le manque de temps pour ne pas participer à la thérapie familiale. Les deux sont divorcés mais vivent à moins de 20 minutes de l'hôpital.

Leur fille en souffre beaucoup .... mais leur trouve des excuses, surtout à son père.

Je ne connais pas les parents, je les ai vu une ou deux fois mais ne les reconnaîtrais pas dans la rue.

Comment pourrais-je faire pour les convaincre de l'aider? Je pense qu'elle ne s'en sortira pas sans l'aide au moins de son père. Pensez-vous qu'il soit judicieux que je les contacte?

Je ne sais pas ce que comptent faire les médecins, comme je ne suis pas un parent, on ne me dit rien.

C'est une situation difficile ...

Milow
Enfinien avancé
Enfinien avancé
Messages : 193
Inscription : 07 juin 2012, 22:24

Re: Parents qui refusent de s'impliquer

Message par Milow » 01 mars 2013, 17:25

Bonjour March,

C'est étonnant et douloureux comme histoire. L'anorexie n'est déjà pas facile à traverser, alors sans le soutien de sa famille ce doit être pire encore. Mais elle a la chance de t'avoir, toi. Il est vraiment difficile de te conseiller en ayant si peu d'éléments, en ne connaissant aucun des protagonistes... à ta place, oui, je pense que j'essaierai d'entrer en contact avec au moins un des parents (le plus réceptif), mais si ils ont déjà bien conscience de ce que vie leur fille et on décidé de ne pas s'en occuper ce ne sera sans doute pas toi qui leur fera changer d'avis...

Le mieux que tu puisse faire à ce stade est sans doute d'être là pour elle, autant que tu le peux. Et peut être que tu pourrais entrer en contact avec un membre du corps médical pour lui expliquer la situation et qu'on te permette de la voir plus souvent, de la contacter, d'être d'avantage mise au courant ?..

Bon courage à toi et ton amie !

march2013
Nouvel(le) Inscrit(e)
Nouvel(le) Inscrit(e)
Messages : 3
Inscription : 01 mars 2013, 14:48

Re: Parents qui refusent de s'impliquer

Message par march2013 » 01 mars 2013, 23:07

Je peux la voir autant que je veux, elle n'est pas privée de visite.

Les parents, je pense qu'ils fuient leurs responsabilité ... enfin ils lui donnent de l'argent, lui envoient des message ou l'appellent. Mais ils ne veulent pas être impliqués dans la thérapie familiale. Pourtant je pense qu'ils ont une grosse part de responsabilité dans la situation que leur fille traverse.

Quant aux visites... je ne sais pas ... peur d'affronter la vérité? de s'y confronter? Je ne comprend pas comment on peut savoir sa fille à l'hôpital, et ne pas aller la voir. C'est vraiment de la colère que je ressens envers eux...

Et là ce qui me fait hésiter: est-ce que ça vaut le coup qu'elle se reconstruise avec le soutien des parents, s'ils n'y vont pas de leur plein gré? Que se passe t-il si dés qu'elle va mieux, ils l'abandonnent de nouveau? Est-ce qu'il ne vaudrait mieux pas qu'elle s'en sorte sans eux ... mais sur qui se rattacher alors? moi ça ne suffit pas à remplacer une famille ...

C'est compliqué de la voir comme ça, elle veut s'en sortir, mais il n'y arrive pas. Je pense que la structure de l'hôpital est bien, c'est bien foutu. Est-ce que ça peut suffire si on ne résoud pas la cause?

Et est-ce qu'on peut penser que quelqu'un est guérit quand il a reprit un poids normal? Est-ce que le mental s'améliore avec la reprise de poids, ou ce n'est qu'un leurre qui va disparaître dés la sortie?

Milow
Enfinien avancé
Enfinien avancé
Messages : 193
Inscription : 07 juin 2012, 22:24

Re: Parents qui refusent de s'impliquer

Message par Milow » 02 mars 2013, 00:03

Je comprends tes inquiétudes, elles sont normales... Sans parler de "leurre", parce que ça reste un bon début, c'est certain que la reprise de poids n'est qu'un début. Sur ce forum, il y a un certain nombre d'histoires qui se sont poursuivies bien au delà de la reprise de poids. Le mal-être ne s'en va pas forcément avec le retour des kilos. Mais disons que retrouver une santé plus stable et un esprit plus lucide peut aider à faire le tri dans sa vie.

Tu as sans doute raison, si ses parents ne sont pas fiables il y a peut être un risque qu'ils l'abandonnent à nouveau plus tard... Avec cette maladie, et les thérapies que je suis depuis, j'ai appris une chose : il faut que j'arrête de me construire autour des autres. C'est formidable d'avoir des gens sur qui compter, c'est une source de bonheur. Mais elle doit trouver qui elle est, elle, et pas se "reconstruire" sur ses parents.

Ils ne sont pas là, c'est terrible. Mais elle ne se limite pas à être leur fille. Elle peut découvrir ce qu'elle est sans eux, et ainsi être assez forte pour affronter leur absence. Elle n'est pas seule, tu semble être un soutien formidable. Et, si tu ne peux pas remplacer des parents, tu peux toujours largement être une source d'amour et de confort suffisant pour sortir de tout ça.

Répondre