anorexie et accompagnement

Espace d'échanges et d'entraide destiné à la famille, aux amis et aux proches de personnes souffrant de Troubles du Comportement Alimentaire (anorexie, boulimie).

Modérateurs : Modérateurs, Membres actifs

Règles du forum
Merci de prendre connaissance de la Netiquette d'Enfine avant toute consultation ou utilisation.
Répondre
Bene
Nouvel(le) Inscrit(e)
Nouvel(le) Inscrit(e)
Messages : 1
Inscription : 29 mai 2013, 16:00

anorexie et accompagnement

Message par Bene » 29 mai 2013, 16:09

Bonjour je suis nouvelle sur le forum. je suis maman d'une fille de 17 ans qui sombre doucement mais surement dans l'anorexie depuis un an et demi. Elle est suivie par une psychologue, un médecin et une nutritioniste. Le processus se rigidifie de semaine en semaine. Elle vient d'accepter l'hospitalisation dans une unité spécialisée mais est sur liste d'attente car il y a peu de place et la demande est forte semble t'il. Avec mon mari nous sommes totalement désemparés face à cette attente à durée indéterminée alors que notre fille est en fait dans le dénie de sa pathologie. Je cherche des conseils pour l'accompagner au mieux et pour ne pas me "laisser" entrainer par sa tyrannie alimentaire. Nous sommes une famille nombreuse et son comportement retenti sur toute la fratrie.
Merci de votre aide

rosie
Enfinien éprouvé
Enfinien éprouvé
Messages : 371
Inscription : 16 mai 2011, 09:44
Localisation : Orleans

Re: anorexie et accompagnement

Message par rosie » 31 mai 2013, 09:43

Bonjour Béné,
Pardon de ne pas avoir répondu rapidement à ton message, mais je ne sais pas trop ce qui se passe sur le site, mais il y a beaucoup de pollution comme Charmante qui met des messages qui ne servent à rien sauf a essayer de nous envoyer vers la voyance...il n'y a pas besoin de voyance pour voir que nos filles vont mal, et que la sortie du tunnel est très longue.
Tout ce que je peux te dire, c'est que tu as de la "chance" que ta fille soit prise en charge par ces trois corps de métiers, et que l'hospitalisation est prévue. Sauf le délai d'attente...Elle est mineure alors elle a le droit d'aller dans les structures pour ado.
Pour ma fille, le choix n'était pas grand, nous habitons la province, où il n'y a absolument rien pour cette maladie, et j'ai l'impression que même les médecins ne la connaissent pas...Bref, après une première hospitalisation fin 2010, une deuxième a été nécessaire (la première clinique n'était pas spécialisée mais je ne savais pas où m'adresser...), la deuxième (en juin 2012) a été en région parisienne mais dans une clinique psychiatrique où là elle a été mieux prise en charge. Après un isolement de 40jours elle est ressortie au bout de deux mois en ayant repris du poids, les médicaments l'ont bien aidés. Elle est toujours suivie, elle va beaucoup mieux mais c'est une maladie très longue, et qui demande beaucoup d'énergie à l'entourage.Puisque la famille est nombreuse, le soutien de tout le monde va être nécessaire. Il ne faut surtout pas rompre le dialogue, même si c'est difficile, même si les portes claques, elle a besoin de toi. Peut-être a-t-elle eu du mal à trouver sa place dans la fratrie, et vous montre ainsi sa souffrance??? De toute façon, ce sont des filles sensibles, en grande souffrance, un mal être qui sans doute est présent depuis longtemps mais qui ne s'exprime que maintenant.

En tout cas je te souhaite bon courage, j'espère que tu as rencontré les bons médecins. Si tu as confiance en eux c'est bien.

Bisous

Benedicte Mogenet
Nouvel(le) Inscrit(e)
Nouvel(le) Inscrit(e)
Messages : 1
Inscription : 29 mai 2013, 15:48

Re: anorexie et accompagnement

Message par Benedicte Mogenet » 03 juin 2013, 11:55

Merci Rosie pour ces mots d'encouragement. Il est toujours réconfortant d'avoir des témoignages de "sortie" du tunnel m^me si nous savons que la route est longue. Je suis aussi bien consciente de la chance que nous avons d'avoir cette place promise dans ce service spécialisé même si l'attente est à durée indéterminée. Par contre depuis que notre décision est prise (nous et elle) nous constatons qu'elle durcit son comportement alimentaire en s'imposant des règles de plus en plus draconiennes et mon angoisse de mère est qu'elle ne tiennent pas physiquement jusqu'à la date d'entrée dans le service, du coup j'essaie de limiter la "casse" . Comme elle ne mange que certains types d'aliments (fruits et légumes et blanc de poulet) je remplis mon frigo en conséquence et me demande si c'est la bonne attitude à adopter. Je suis donc preneuse de conseils.
Pour ce qui est de l'entourer il me semble que nous tachons au maximum 'être présents, et il est vrai que nous pensons que c'est une enfant qui a eu du mal à faire sa place dans la fratrie entre un frère ainé et une sœur à forte personnalité.
Merci d'avance
Bénédicte

rosie
Enfinien éprouvé
Enfinien éprouvé
Messages : 371
Inscription : 16 mai 2011, 09:44
Localisation : Orleans

Re: anorexie et accompagnement

Message par rosie » 04 juin 2013, 09:44

Je ne sais pas si c'est la bonne attitude à avoir de remplir le frigo avec ce qu'elle mange, mais je pense que je ferais la même chose. Il vaut mieux qu'elle mange ça plutôt que rien du tout. Si elle devient si stricte c'est parce qu'elle sait qu'elle va se faire hospitaliser et qu'elle va devoir prendre du poids, alors qu'elle n'en a pas envie, donc elle prend de "l'avance".
De toute façon, on cherche toutes des conseils, à droite à gauche mais il n'est pas toujours facile de les appliquer et ce qui marche pour certaines ne marche pas pour d'autres...

Bisous

Paki
Petit enfinien
Petit enfinien
Messages : 7
Inscription : 18 mai 2013, 15:18

Re: anorexie et accompagnement

Message par Paki » 04 juin 2013, 20:19

Bonjour,
Je découvre aussi depuis peu l'anorexie. Ma fille est touchée depuis 1 an mais nous avons posé le diagnostic il y a seulement 6 mois. Courage, le chemin est long et il commence souvent effectivement par le déni. Comment se sent-elle physiquement? Car pendant un temps, malgré leur maigreur elle se sent bien et seulement après elle ressent son état physique se dégradé avec une grande fatigue.
Nous avons mis un peu de temps à trouver les bons médecins. Ce que je peux conseillé c'est, tout d'abord, de voir un médecin généraliste toutes les semaines car ce RDV permet de suivre son état physique de près (poids mais aussi tension et pouls). Au départ, nous avons même vu un cardiologue car son pouls était vraiment trop lent et elle risquait un arrêt cardiaque. Pourtant, elle n'a pas été hospitalisée, cela aurait été le cas si elle avait fait des malaises... dans un service de cardiologie! Cela fait très peur mais ce risque de crise cardiaque a permis à notre fille de prendre conscience du danger et de l'état physique dans lequel elle était.
Le RDV hebdomadaire chez la diététicienne est bien aussi mais il faut que votre fille s'entende bien avec la diététicienne et que cette dernière soit formée aux TCA, l'anorexie car certaines sont plus à l'aise avec l'obésité et sont maladroites avec les anorexiques. La 1ère vue par notre fille lui a fait la liste de tout ce qu'un ado devait manger et c'est tout! Ma fille a trouvé ça énorme et donc a laissé le papier dans un coin! Avec sa nouvelle diététicienne elle choisit chaque semaine un tout petit élément en plus, en partant de ce qu'elle mange, de ce qu'elle aime, en évitant ce qui l'a dégoute. Elle est top et ma fille arrive assez bien à suivre les conseils.
En tout cas, je comprends que l'attente de l'hospitalisation soit longue mais, en attendant, nous les familles ont doit vivre avec... Mais il est possible d'améliorer son état physique avant l'hospitalisation dans un service spécialisé.
Toute la famille doit se serrer les coudes et souvent les frères et sœurs permettent à la sœur malade de se changer les idées et ils peuvent arriver à leur manger des choses qu'elle ne mange pas avec nous. La fratrie peut aussi dire (en conseil de famille improvisé) à quel point ils sont inquiets pour sa vie, à quel point ils ont peur, à quel point ils sont dérangés par ce comportement incompréhensible et mortifère et dire JE T'AIME, je ne veux pas que tu meurs! même si ça parait évident...
Enfin, le livre conseillé sur le site, consacré aux proches d'un jeune souffrant d'anorexie, est bourrée d'explications et de conseils vraiment très utiles. Je vous le conseille!
Courage à toutes!

Répondre