Hospitalisation et parents

Espace d'échanges et d'entraide destiné à la famille, aux amis et aux proches de personnes souffrant de Troubles du Comportement Alimentaire (anorexie, boulimie).

Modérateurs : Membres actifs, Modérateurs

Règles du forum
Merci de prendre connaissance de la Netiquette d'Enfine avant toute consultation ou utilisation.
Répondre
Julu
Nouvel(le) Inscrit(e)
Nouvel(le) Inscrit(e)
Messages : 1
Enregistré le : 25 nov. 2021, 22:57

Hospitalisation et parents

Message par Julu »

Bonsoir,
Je suis la maman d'une jeune fille de 15 ans et demi qui est hospitalisée pour anorexie mentale depuis hier matin.
C'est une terrible épreuve, d'autant plus que nous n'avons pas le droit de voir notre fille ni de lui parler pendant environ huit ou dix jours. Nous avons téléphoné aux infirmières du service hier soir pour avoir quelques nouvelles et j'ai rappelé ce soir. Cependant, on m'a fait comprendre implicitement que c'était trop: on m'a donné très peu d'informations sur ma fille et on m'a dit qu'il fallait que je "profite" de son hospitalisation pour penser à moi. Mais penser à moi alors que ma fille de 15 ans est hospitalisée, c'est tout simplement impossible!
Si vous avez vécu une hospitalisation de votre enfant, comment cela se passait-il lors de cette phase d'isolement? Je précise qu'elle est en psychiatrie adulte.
Merci par avance pour vos réponses.
Bon courage.
Audrey64
Nouvel(le) Inscrit(e)
Nouvel(le) Inscrit(e)
Messages : 1
Enregistré le : 24 févr. 2021, 13:26
Localisation : PAU

Re: Hospitalisation et parents

Message par Audrey64 »

Bonjour je m excuse de vous demander cela mais comment se fait t’il qu’elle soit hospitalisée en psychiatrie adulte son âge? Car cela peut être mauvais, je m’explique je souffre de TCA depuis 24 ans maintenant et j’ai eu été hospitalisée à 16ans (j’en ai 38 à ce jours)mais en psychiatrie adolescents et déjà j’en suis ressortie choquée car un hôpital psy pour moi n’est pas adapté à ce genre de pathologie et il vaut mieux se diriger vers des centres spécialisés en TCA meme si les places sont chères (du moins c était comme ça à cette « époque » là et quand j’ai eu été en hôpital psy ça n’a fait qu’empirer mon mal être car j’étais au milieu de pathologies complètement differentes (drogues,alcool,violences…. Mais en aucun cas anorexie boulimie etc sauf un garçon qui était avec moi et lui aussi l’a mal vécu et c’était en quartier ado donc en quartier adulte j’avoue que ça me fait encore plus peur) après malheureusement dans ce genre de pathologie ils font cette fameuse coupure avec la famille (qui pour moi était insupportable car à mes yeux l Ànorexie n’était pas due à un problème avec la mère comme il disait tant avant mais j’ai eu une coupure d’un mois (mais c était en centre pour tca) et je n’ai pas supporté j’ai demandé à quitter le centre au bout de 3semaines et ils acceptent les personnes qui consentent de leur propre gré à intégrer un centre bref je ne suis pas là pour parler de moi mais gardez espoir, essayez d être là pour elle au maximum de la soutenir même si je sais oh combien c’est difficile Et qu’en tant que parent on se sent impuissant(j’ai compris cela en étant maman à mon tour j’ai pu comprendre ce que ressentais ma mère) après il ne faut pas qu’elle ait l impression de se sentir surveillée car cela lui sera insupportable (en tout cas ça a eu été mon ressenti mais ma maman est très directe et moi hypersensible donc dur) mais souvent les personnes atteintes de Tca sont hypersensibles donc peut être que votre fille l’est également.
Ne perdez pas espoir, elle est jeune et doit se battre contre cette saloperie meme si oui je l avoue c est si dur au quotidien mais surtout il faut qu’elle soit bien entourée et se sente aimée.
Bon courage à vous
Amicalement,
Audrey
Répondre