');">

Blog d’une anorexique-boulimique qui s’en est sortie

  • Accueil
  • >
  • blog
  • >
  • Blog d’une anorexique-boulimique qui s’en est sortie

Par : Claire

“On ne change pas d’un claquement de doigts !

La guérison est lente, difficile et coûte beaucoup d’énergie… chez vous-même, vos proches ou encore les professionnels que vous rencontrerez. Heureusement, l’issue tant méritée est possible.

Il n’y a pas un seul et unique moyen de s’en sortir, et toutes les combinaisons sont envisageables ! L’important est de trouver la solution qui fonctionne pour vous. Si je vous partage dans la suite de cet article la méthode qui a fonctionné pour moi, cela est dans le but de vous inspirer sur les différentes possibilités de rémission. Il est évident de ne pas s’acharner sur une méthode qui ne vous correspond pas. En revanche, cela vous donnera très certainement quelques idées…

Si vous êtes victime de TCA, quel que soit votre niveau de gravité, vous vous situez sans doute à un point très bas… au point même que vous vous dites “cette fois, je ne peux pas tomber plus bas”. Mais étrangement, vous chutez de nouveau et avez le sentiment à chaque fois, de tomber encore plus bas. Un peu comme si vous descendiez des escaliers, mais que vous n’arriviez pas à les remonter… or maintenant, c’est fini tout ça.

Rendez-vous compte d’une chose : cette spirale infernale, c’est votre imagination qui se la construit. Votre impression de descendre toujours plus bas, c’est votre esprit qui la crée. Pourquoi ? Parce qu’à chaque “embûche” que vous rencontrez, vous êtes persuadé(e) qu’elle s’est immiscée dans votre vie dans l’objectif de vous détruire. Or ce n’est bien évidemment pas le cas. Mettez-vous dans la tête d’un autre – peu importe qui, même quelqu’un qui n’existe pas ! – et imaginez-vous sereinsage et paisible.

Oui vous pouvez imaginer être tel ! Vous arrivez bien à vous imaginer déchoir, l’inverse aussi est possible !

Dans cette perspective, vous réalisez que ce qui était auparavant une “embûche” est en fait une étape. Sa cible ? Vous. Pour vous faire grandir mûrir et réfléchir sur le tournant que prend votre vie. Pour que vous deveniez plus courageuxénergiquedécidérésolu et volontaire.

La guérison, ce n’est pas un cadeau que l’on ouvre à Noël ni une résolution pour la nouvelle année. Elle ne tombe pas du ciel ! Laissez-moi alors vous raconter comment je m’en suis sortie

Durant plus de 5 ans, j’ai écumé de haine envers moi-même et les autres. J’ai fait, selon moi, tous les efforts possibles et inimaginables pour au final ne jamais voir le bout de ma maladie. J’ai voulu avancer… puis abandonner… puis réessayer… puis rechuter… pour finalement transformer une ligne droite en un chemin tortueux plein de cailloux – reflet de ma vie. Si vous me lisez depuis quelques temps, vous savez que – pour moi – la vie n’est pas une ligne droite. Ce n’est donc pas un hasard si cela m’est arrivé. Les étapes que vous rencontrez réveillent parfois certains troubles du passé, et vous apprennent donc à méditer sur vous-même : c’est l’introspection. Certains désirs refoulés font peut-être de nouveau surface… maintenant, à vous de les soigner.

C’est une étape à franchir, une montagne à gravir… On ne réussit pas toujours du premier coup, le plus souvent il faut persévérer… apprendre à saisir les occasions mais à aussi parfois lâcher prise… Quand on tombe une fois, on se relève puis on continue notre ascension vers un meilleur-être. Quand on tombe une deuxième fois, il faut comprendre qu’on ne tombe jamais aussi bas que la première. Donc on se relève et ainsi de suite, c’est comme ça qu’on atteint le sommet. Le chemin du bonheur n’est pas une simple ligne droite, c’est un parcours très tortueux… qui en vaut tellement la peine. Car une fois en haut, on est si fier.

Si vous décidez de guérir, alors préparez-vous à une terrible et formidable aventure ! Je ne veux pas savoir si vous vous en sentez capable ou non… car je vous l’affirme : vous en êtes capables. Ce dont je veux m’assurer, c’est que vous avez DÉCIDÉ de changer.

Pour l’avoir vécu, je vous assure que le changement n’est pas venu des autres… mais de moi-même. Vous ne pouvez pas changer les autres, ils sont tels qu’ils sont et vous devez l’accepter. La seule personne que vous pouvez changer, c’est vous-même. La solution est claire : le changement que vous aurez initié chez vous induira spontanément la transformation des autres.

Comprenez que vous ne pouvez rien attendre des autres ; ils ne guériront pas pour vous. En revanche, la rectification de votre état d’esprit modifiera leur façon de penser. Et à ce moment précis, vous pouvez vous faire aider.”

Ce témoignage est issu de mon blog : mavictoirepourlavie.wordpress.com

Article écrit par Claire


Partagez cet article

  • Association Enfine - Écoute & Entraide Autour des Troubles du Comportement Alimentaire

1 réflexion sur “Blog d’une anorexique-boulimique qui s’en est sortie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Ils nous soutiennent

Service Civique
Ile de France
Fondation de France
CRAMIF
Partage et écoute
L'Appart Quatremain