');">

L’écrivain Tatiana de Rosnay témoigne de son anorexie dans le Parisien

  • Accueil
  • >
  • blog
  • >
  • L’écrivain Tatiana de Rosnay témoigne de son anorexie dans le Parisien

Par : Isabelle PODETTI

Tatiana de Rosnay revient sur son anorexie : « J’étais esclave de mon corps »

C’est la première fois que vous parlez vraiment de votre expérience d’anorexique…

Oui. C’est resté un tabou pendant longtemps. Je n’ai pas eu la possibilité de me faire soigner, alors je veux aider à ma façon en signant cette pétition, pour dire que je connais cette souffrance et ce dégoût de soi-même. Un jour, j’écrirai sur cette expérience. Mais pas tout de suite, c’est encore trop frais.

Quand êtes-vous devenue anorexique ?

La maladie – je pense qu’on peut l’appeler comme ça – s’est déclarée quand j’avais 15 ans. Je fais partie de cette génération marquée par les mannequins longilignes qu’on montrait dans les magazines. Ma mère était très mince, ma sœur, quasi androgyne ; moi, j’étais plutôt potelée et ne correspondais pas à ces canons. J’ai commencé par des régimes et suis entrée dans une spirale infernale : je calculais les calories de tous les aliments et mangeais de moins en moins. Je me pesais 100 fois par jour, dans toutes les situations : au réveil, avec les cheveux mouillés, après être allée aux toilettes ! Je consignais tout ça dans un carnet. J’ai perdu 15 kilos très rapidement.

Lire la suite : ICI

Article écrit par Isabelle PODETTI


Partagez cet article

  • Association Enfine - Écoute & Entraide Autour des Troubles du Comportement Alimentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Ils nous soutiennent

Service Civique
Ile de France
Fondation de France
CRAMIF
Partage et écoute
L'Appart Quatremain