Moi, la grosse

Par : Charlotte Planchette

Caterina a dix-sept ans, et elle est obèse. Si le cocon familial forgé par les membres de sa famille en surpoids la protège de ses démons, il n’est va pas de même dans le monde extérieur.Une fois le portail franchi, la jeune fille devient « Cate-la-bouboule » « Cate-la-grosse » ou encore « Cater-pillar ». Mais on s’aperçoit au fil de la lecture que ce n’est pas tant les autres qui rejettent Caterina, que la jeune fille qui se rejette elle-même, prêtant mauvaises intentions et moqueries à ses camarades de classe, repoussant tous ceux qui tentent de l’approcher. Se complaisant dans son mal-être et dans un narcissisme inversé, Caterina finit par reprocher à ses parents de ne pas l’avoir prévenue que sa vie, en tant qu’obèse, serait un combat de chaque instant. Toutefois une série d’événements précédant son anniversaire fêleront progressivement cette carapace infranchissable, et Caterina découvrira que le monde est plus nuancé qu’elle ne se l’était imaginé…

Un joli roman simple et plein d’espoir, dans lequel l’auteur rapporte parfaitement le point de vue d’une adolescente victime d’un profond mal-être.

Article écrit par Charlotte Planchette


Partagez cet article

  • Association Enfine - Écoute & Entraide Autour des Troubles du Comportement Alimentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Ils nous soutiennent

Service Civique
Ile de France
Fondation de France
CRAMIF
Partage et écoute
L'Appart Quatremain