');">

Vaincre 10ans d anorexie? OUI! :)

Par : Flo

Bonjour tout le monde!

C’est la première fois que je viens sur ce site et mon but est de redonner un peu d’espoir à celles (et ceux)  qui se sentent prisonniers et condamnés à souffrir d’anorexie ou de boulimie sans jamais voir le bout du tunnel!

Voici en quelques mots mon histoire avec cette satanée anorexie! Chez moi, elle s’est installée très rapidement à l’âge de 15 ans. Ma grande chance a été de ne jamais avoir été dans le déni: le jour où ma mère m’a prise entre 4 yeux et m’a dit fermement “Florence, tu es anorexique.” j’ai pleuré un bon coup et lui ai demandé de me trouver un bon psychiatre au plus vite.

Le psychiatre était en effet très bien mais mon anorexie bien plus têtue que lui! A 16 ans j’ai pris la décision de me faire hospitaliser dans une clinique spécialisée à Bruxelles. J’étais à bout tant psychologiquement que physiquement : je faisais 3 heures de vélo par jour avec une tension à 8 ! Là bas j’ai vite repris du poids et j’ai su le maintenir jusqu’à mes 19ans. Et là, grosse rechute et nouvelle hospitalisation, plus longue et plus en profondeur. J’y suis resté longtemps: près d’un an! Par la suite mon poids restait correct donc plus personne ne s’inquiétait… Sauf que en réalité je ne mangeais presque rien mais mon métabolisme ayant ralenti un max, je ne perdais plus de poids. J’étais donc toujours aussi angoissée, bourrée de rituels, hyperactive et très malheureuse. Je suis donc retournée à l’hôpital mais sans beaucoup d’espoir.

A ma sortie, j’étais sur le point de baisser les bras: à mes yeux mon anorexie était devenue chronique, j’étais condamnée…

J’ai continué à “vivre” dans cette souffrance permanente et dans le désespoir. Quand soudain, il y a un an (à 25 ans, donc après 10 ans de galère), déclic! D’un coup j’ai su dire M**** à la maladie! J’y croyais à peine! Après 10 longues années, j’allais m’en sortir??? Pourtant, rien de spécial ou de nouveau ne m’est arrivé à ce moment-là! J’ai bien sûr eu peur de reprendre beaucoup de poids puisque mon métabolisme était habitué à tenir avec moins de 1200Kcal depuis des années! Hé bien non, les premières semaines j’ai pris quelques kilos et puis pouf magie, mon corps s’était réhabitué à une alimentation parfaitement normale (voir un peu junk food 😉 ).

Cela fait un an que j’en suis sortie! Bien sûr que suis et resterai toujours attentive à mon poids mais quelle femme “non-anorexique” ne l’est pas? 🙂 J’ai réussi à me remettre en maillot en public sans me soucier de ma cellulite, à mettre des vêtements qui me mettent en valeur au lieu de me cacher sous des “loques” et surtout j’ai à nouveau une vie sociale: je n’ai plus peur de manger chez des amis, de prendre du pop-corn au ciné, de profiter des bbq de l’été, la vie quoi!

Bref, tous ces détails pour dire à celles et ceux qui en doutent: OUI C’EST POSSIBLE! Et je ne suis pas plus forte qu’une autre psychologiquement, loin de là! Alors surtout ne baissez jamais les bras et dans les moments difficiles, dites-vous “Si elle y est arrivé, pourquoi pas moi?”.

Courage! L’anorexie n’est pas une fatalité et la vie est tellement plus belle sans elle! Ne lâchez pas l’affaire!

Plein de courage et de bisous!

Flo

Article écrit par Flo


Partagez cet article

  • Association Enfine - Écoute & Entraide Autour des Troubles du Comportement Alimentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Ils nous soutiennent

Service Civique
Ile de France
Fondation de France
CRAMIF
Partage et écoute
L'Appart Quatremain